Interlude 2 – Rue des bateliers / Boatmen’s street

Les rues sont des chemins fleuris d’ordures
de gébéhas et de voitures

De l’ancienne civilisation il reste des totems fumants
dressés dans le ciel rouge

Derrière les palissades éclatantes
la terre éventrée par quelque cataclysme
se cache, en attendant


The streets are paths flowered with garbage
cayrelles and cars

From the ancient civilization smoking totems remain
erect against the red sky

Behind the bright fences
the earth, by some catastrophy gutted
hides, waiting

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s